Le château de Liebenstein.

Publié le par mavie-mespassions-alsace.over-blog.fr

 

Le château de Liebenstein.

voir l'image en taille réelle

 

 

Le château de Liebenstein.

Un château pour un vassal des Ferrette.

Situé sur un contrefort du Jura au sud du village de Liebsdorf, la ruine du château de Liebenstein domine une ferme agricole, sans doute installée dans la basse-cour et les dépendances castrales. Dans son ouvrage Burgen von A bis Z (Burgenlexikon der Regio) Werner Meyer suggère l'existence possible d'un château en bois qui a bien pu précéder la forteresse en pierres. Pour avancer cette thèse, il se base sur la situation du château. Selon ce chercheur, la tour aurait pu voir le jour au XIe ou au XIIe siècle comme centre d'essarts aux mains d'une famille noble indépendante qui portera ultérieurement le nom du site.

Le château est évoqué pour la première fois en 1218 lorsqu'est mentionné le chevalier Burkhart de Liebenstein. La seigneurie de Liebenstein passe sous la tutelle vassalique des comtes de Ferrette au XIIIe siècle. La forteresse fait nominativement partie des biens que le comte de Ferrette cède en 1271 à l'évêque de Bâle, qui les lui rend comme fief-oblat.
À l'instar des autres biens ferrettiens, le Liebenstein revient aux Habsbourg suite au mariage, en 1324, de Jeanne de Ferrette avec Albert II, dit le Sage.
Après la disparition des chevaliers de Liebenstein vers 1350, le château (ébranlé lors du tremblement de terre de 1356, puis restauré) et la seigneurie sont inféodés aux sires de Morimont, puis aux chevaliers de Ferrette, vassaux des Habsbourg.

 

                                    

 

                  

Le château, quoique abandonné, était encore entier vers 1700. Mais il est tombé en ruines et a été littéralement démantelé (sans doute comme carrière) aux XVIIIe et XIXe siècles.

Vestiges encore visibles.

Érigé sur un sommet rocheux dominant un vallon, le Liebenstein, propose encore à la vue des visiteurs un donjon cylindrique placé du côté de l'attaque et totalement intégré au rempart dans lequel il semble s'enrouler.
Il reste par ailleurs quelques pans de murailles qui démontrent que le château était de plan trapézoïdal. Notons la présence de quelques fentes probablement d'éclairage.
Au pied du château, un fossé naturel a vraisemblablement été élargi artificiellement.

voir l'image en taille réelle


Le donjon du Liebenstein est cylindrique.

 

Légende du château du Liebenstein

On raconte que le fils du Comte de Ferrette aimait à se promener du Côté de Liebsdorf. Un jour, il rencontra une jeune bergère dont la beauté l'éblouit. Eperdument amoureux de la belle et n'osant lui déclarer sa flamme, il exprima son amour en un poème qu'il grava sur la pierre où elle aimait se reposer. Séduite par ce doux message, la bergère accepta aussitôt d'épouser le chevalier. Hélas, fallait-il encore convaincre le Comte de Ferrette qui s'opposa à de telles épousailles. Croyant l'exploit impossible, le Comte exigea de la bergère qu'elle accomplisse quelqu'action extraordinaire qui la rende digne de ce mariage. Confiante, la jeune fille lui proposa de goûter à ses mystérieux Poissons d'Or. Intrigué, celui-ci accepta. Elle alla alors pêcher des carpes qu'elle prépara à sa façon et fit dorer à l'huile. Conquis par les délices qui lui étaient proposés, le Comte accepta bien volontiers l'union de son fils et de la bergère. Il leur fit construire un château sur la pierre témoin de leur idylle, endroit désormais connu sous le nom de Liebenstein qui signifie "pierre de l'Amour". C'est ainsi que la Carpe frite devient un mets si prisé dans le Sundgau.

voir l'image en taille réelleLiebsdorf

 

ARMOIRIES
Les armoiries de Liebsdorf se décrivent: d'argent à une ruine de gueules maçonnée de sable et ouverte du premier sur une champagne de sinople; le franc-canton étant de gueules chargé d'une gerbe d'or.

 

  voir l'image en taille réelle

Publié dans PASSION DE VOTRE VILLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mel-and-tof 25/02/2013 10:36


Bonjour Trè cher Didier
Merci pour ces belles photos qui illustrent si bien l'historique de ce château


Merci aussi mon ami pour tes voeux d'anniversaire qui m'ont  bien fait plaisir


Bonne journée mon ami


Gros bisous à vous deux


Méline